charles cros 1842-1888

croscharles12mini.jpg
Né à Fabrezan dans l’Aude, sous la tutelle de son père un instituteur, se révéla très vite un génie: il appris seul le sancrit et l’hébreu et obtint son baccalauréat 14 ans
Capable de passer de a littérature , à la physique et à la chimie, il fit des travaux en électricité , en optique et acccoustique
18 ans, il est professeur de chimie a l’institut des Sourd et Muets de Paris, il restera 3 ans avant de se consacré à la recherche.
A l’exposition universelle de 1867, il présenta un télégraphe de son invension…
Un an avant Edison en 1877, il inventa le phonographe mais ne sut en tirer aucun pofit.
A ses activités de scientifique, il ajoutait celle de poète.
Ami des parnassiens comme des symbolistes, il fréquenta Rimbaurd et Verlaine.
Se brouillant avec le second à cause de l’inconduite du premier, fut l’intimite du peintre Edouart Manet comme de l’humoriste Aphonse Allais, lança le Cabaret du Chat Noir
et publia Le Coffert de Santl, son principale recueil poétique avant de mourrir en 1888 a 46ans.
Son second receuil , Le Collier de Griffes, fut phostume.
Les contemporains de ce bohème qui vivait et qui y buvait beaucoup dans les cafés pour fuit la solitude, ne soupçonné pas à l’exception de Verlaine, son talent poètique et son génie d’inventeur.
Les surréalistes, plus tard le reconnurent comme leurs précurseur.

Publié dans : charles cros |le 5 mai, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

audelhotelais |
giorgioadriano |
Les nouvelle de la classe d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | jessy07
| Puisi-Blog
| L'Amour Astral